6-elements-dune-bonne-publicité-1024x576

Date:11 janvier 2016

Mots Clés:

Commentaires fermés sur Les 6 éléments d’une bonne publicité facebook

Les 6 éléments d’une bonne publicité facebook

On est habitué à payer au clic avec Google AdWords. Malheureusement, Facebook a une autre philosophie, et si vous voulez avoir des résultats intéressants pour vos campagnes, il faut apprendre à offrir beaucoup de valeur aux gens dans vos publicités. Si vous ne le faites pas, vous pouvez facilement payer 3, 4 ou même 5 fois plus cher pour votre campagne ! Dans cet article, je vais donc vous expliquer comment faire pour optimiser vos publicités et quels sont les 4 facteurs qui influencent le prix que vous allez payer.
Le premier facteur jouant un rôle déterminant dans la performance de vos annonces est votre proposition de valeur. Il s’agit un peu de l’angle que vous avez choisi de donner à votre campagne publicitaire. Qu’est-ce que votre publicité met en avant ? Est-ce que vous montrez votre produit ? Donnez-vous un rabais ? De l’information ? Ce que vous promettez aux gens va avoir un impact important sur la performance de votre campagne.

Le deuxième élément qui a un impact considérable sur la performance de vos publicités est l’audience à laquelle vous exposez vos annonces. Et le troisième élément qui a un impact important sur l’efficacité de votre annonce est votre page de conversion. Si vous êtes avec LeadPages, je vous recommande fortement de faire des tests A/B pour optimiser vos pages. Puis finalement, le dernier des 4 éléments ayant un impact sur la rentabilité de vos campagnes est l’efficacité de vos créatifs publicitaires. Dans cet article, je vais me concentrer sur ce dernier point.

Qu’est-ce que je veux dire par créatif ? Eh bien, je parle du visuel et du texte que vous allez utiliser dans vos publicités. Bien sûr, vous pouvez simplement mettre en avant le contenu que vous avez déjà publié sur votre page à l’aide des nombreux appels à l’action de Facebook. Cependant, c’est loin d’être la meilleure façon de faire vos publicités !

Vous devez plutôt apprendre à faire des « Dark Post », c’est-à-dire des publications qui n’apparaissent pas sur votre profil, mais que les gens vont voir tant que vous allez payer votre publicité. L’avantage de ces annonces est que vous aurez un plus grand contrôle sur la façon de présenter le visuel et, en utilisant le power editor, vous pourrez créer et modifier ces annonces en vrac.

Nous allons donc apprendre tout ce que vous avez besoin de savoir pour faire des annonces de type Dark Post qui incitent les gens à cliquer.

Les 6 éléments d’un créatif publicitaire performant
Sur Facebook, un créatif d’annonce est composé de 6 éléments :

  • Le texte de la publication ;
  •  L’image de l’annonce ;
  • Le titre du lien ;
  • La description du lien ;
  • L’URL du lien ;
  • L’appel à l’action.

Je vais vous montrer  comment rédiger chacune de ces sections pour avoir le plus de résultats possible.

Mais avant, j’aimerais parler des 5 éléments que vous devrez intégrer à travers les 6 composants de votre annonce.

5 choses à retrouver dans vos publicités

Premièrement, parlez un peu des fonctionnalités de votre produit ou service. Les gens doivent savoir ce que vous offrez, et soyez spécifique dans la façon de présenter les choses. Vous vendez du yoga en entreprise ? Dites par exemple que vous offrez 8 sessions de 45 minutes.

Ensuite, soyez non seulement spécifique dans les détails de votre offre, mais parlez également des bénéfices que cette offre va apporter. Pour reprendre le même exemple, on pourrait ajouter que le yoga aide les employés à avoir plus de concentration et à être plus créatif au travail.

Troisièmement, utilisez la preuve sociale pour rendre ce que vous venez de dire plus crédible. Pour ce faire, vous pouvez mettre des citations de médias ou de clients ou afficher le logo de gros clients par exemple. Vous pouvez également mettre les prix et distinctions que vous avez gagnés. Et si vous avez une très grosse base d’utilisateurs, mettez le nombre en guise de figure d’autorité. Pour reprendre le même exemple, l’annonce de notre cours de yoga en entreprise pourrait prendre le visage de quelqu’un avec une citation à côté qui dit : « Mes employés m’en parlent encore, je peux voir les résultats dans leur travail ! – Simon Bélan, Banque RBC ».

Quatrièmement, piquez la curiosité des gens dans votre annonce. L’idée est de créer un écart entre ce que la personne sait et ce qu’elle aimerait savoir. Dans votre créatif, vous pouvez donc simplement l’informer qu’il existe quelque chose de nouveau et d’excitant, sans dire de quoi il s’agit, et de promettre d’assouvir sa curiosité une fois qu’elle aura cliqué. Dans notre exemple, on pourrait dire qu’il existe 5 bénéfices du yoga en entreprise, que vos employés auront notamment une meilleure concentration et plus de créativité. (Exemple d’accroche : « Cliquez ici pour voir 5 autres avantages qu’une session de yoga aurait dans votre entreprise »)

Finalement, votre annonce doit donner une certaine raison à la personne d’agir immédiatement, l’objectif étant de créer un sentiment d’urgence. Comme vous allez le constater, il existe plusieurs façons de faire. Toujours avec le même exemple, on pourrait simplement dire « demandez une soumission avant le 25 juin et votre première séance est gratuite ».

Donc, sans plus tarder, voyons comment intégrer ces 5 principes aux 6 éléments de vos publicités.

Élément #1 – Le texte de la publication

Commençons avec le texte de la publication. Il s’agit du petit bloc descriptif qui se trouve juste au-dessus de l’image du lien de votre annonce. C’est la partie éditée par les gens lorsqu’ils partagent un lien sur Facebook. Si vous faites une campagne de conversion, vous pouvez profiter de cet espace pour insérer un code promotionnel.

Vous pouvez également mettre un incitatif de temps.

Sachez que pour chaque emplacement, vous avez une limite de caractères avant que Facebook tronque votre message. Assurez-vous d’avoir un appel à l’action dans les 5 premières lignes de votre texte.

Élément #2 – L’image de votre annonce

Après votre description, il faudra s’intéresser à l’image. Sachez que l’image est l’élément qui a le plus grand impact sur l’efficacité de votre publicité. Une mauvaise image peut donc ruiner votre campagne.

De plus, si l’image de la publicité est clicable, elle amène la personne vers le site web mis en avant, il est donc logique de vouloir faire en sorte que les gens cliquent sur cette image ! En mettant un bouton, vous pouvez considérablement augmenter le taux de clic.

Pour amener ça encore un peu plus loin, j’ajouterais une icône sur le bouton. La plupart des tests A/B démontrent une augmentation du taux de clic lorsqu’on ajoute une icône à un bouton ! Si vous offrez quelque chose à télécharger, ajoutez une icône de téléchargement. Sinon, mettez une flèche.

Élément #3 – Le titre du lien

Sous l’image, vous avez une zone pour mettre l’intitulé du lien. Cet espace est habituellement réservé au titre de la page. Vous pouvez vous en servir pour faire un appel à l’action clair ou encore donner une raison aux gens de cliquer sur le lien.

Par exemple vous pourriez y mettre « Disponible cette semaine seulement ! Le guide de poche de marketeur pour bien écrire. » Je trouve que l’usage du « disponible cette semaine seulement » est très intéressant puisqu’il sous-entend que si vous ne cliquez pas sur cette annonce, il se peut que vous ne puissiez plus jamais cliquer dessus !

Un autre exemple : « Elle a triplé ses revenus en un an ». Ce genre de titre attire très clairement l’attention, mais il faut y faire attention pour ne pas déclencher l’alerte à l’arnaque des gens. Lorsque quelque chose est trop beau pour être vrai, surtout sur Internet, c’est que ça l’est probablement.

En somme, utilisez le titre de votre annonce pour attirer l’attention des gens et créer une certaine curiosité, ou encore pour leur donner une raison de cliquer sur votre annonce.

Élément #4 – La description du lien

La description de l’annonce est souvent négligée puisqu’il s’agit d’une des zones les moins visibles de l’annonce. Cependant, vous pouvez vous en servir pour renforcer votre message, ou encore pour mettre un appel à l’action clair.

Élément #5 – L’URL du lien

L’autre élément sur lequel je souhaite attirer votre attention est le petit lien qui se trouve sous la description. Notons que vous pouvez mettre non seulement l’URL de votre site, mais Facebook vous permet également d’insérer autre chose.

Il y par exemple des annonces où ils utilisaient des symboles pour faire une flèche qui pointe vers l’appel à l’action.

Élément #6 – L’appel à l’action

En parlant d’appel à l’action, sachez que vous pouvez ajouter un petit bouton sur votre annonce pour inciter les gens à cliquer sur votre créatif. Sachez que les résultats ne sont pas toujours concluants et qu’il faut tester l’appel à l’action.

Sur Facebook, vous pouvez afficher 5 appels à l’action différents : réserver maintenant, télécharger, en savoir plus, acheter, inscription et regarder plus. Essayez de mettre le plus pertinent et comparez les résultats avec la même annonce sans appel à l’action. Parfois, vous pouvez avoir une bonne différence, mais la plupart du temps, la différence est minime.

Conclusion

Voilà ! On vient de voir qu’il existe 4 moyens de rendre une publicité Facebook plus rentable. On peut modifier l’offre, l’audience, la page de conversion et le créatif de l’annonce. Ce dernier possède 6 éléments que vous pouvez optimiser pour tenter d’inspirer l’urgence, la curiosité et la crédibilité tout en parlant des caractéristiques et des bénéfices de votre produit ou service.

 

 

 

source : www.webmarketing-com.com

Les commentaires sont fermés.